Trois mois en Australie

4 étapes
2 commentaires
Durant trois mois nous parcourons la région littorale du sud-est de l’Australie. De Sydney à Brisbane en passant par Melbourne, nous découvrons plusieurs facettes de cet immense pays.
Du 24 décembre 2017 au 17 mars 2018
12 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

Nous atterrissons le dimanche 24 au matin à l’aéroport de Sydney. Il fait très beau et chaud, dans les transports nous entendons les cigales qui nous font penser au sud de la France. Nous entrons en Australie avec des visas vacances/travail qui permettent de rester pendant un an sur place. Nous voudrions tenter l’expérience de travailler un peu ici, si possible dans nos domaines car nous savons que l’Australie attire beaucoup d’européens pour le cadre de vie agréable qu’elle offre. Pour les fêtes nous avons loué un Airbnb où nous logerons avec ma soeur qui doit arriver demain matin pour passer une vingtaine de jours avec nous, on a hâte de la retrouver!

Le lendemain matin nous allons chercher Tati qui arrive tôt à l’aéroport. Malgré la fatigue des voyages, les retrouvailles nous redonnent de l’énergie. Je suis particulièrement contente d’avoir ma sœur avec nous pour les fêtes. Nous retournons tout les trois au Airbnb, dans le quartier de Hurlstone Park, coté ouest de la ville. Au programme, repos pour se remettre du décalage horaire et petites courses dans l’après-midi pour se faire un bon dîner de Noël. Bon ça c’était ce qui était prévu étant donné que la caissière du supermarché m’avait affirmé la veille qu’ils seraient ouverts aujourd’hui mais finalement comme tous les autres commerces, c’est fermé...Heureusement, Tati à ramené quelques gourmandises dans ses valise, foie gras, chocolats, de quoi sauver l’honneur! On se rattrapera pour le nouvel an.

• • •

Premier aperçu de Sydney 


Notre première visite du cœur de Sydney sera guidée par Gregory, un ami de longue date venu s’installer à Sydney il y a plusieurs années. C’est drôle de nous retrouver si loin de notre petit bled gadiri où nous avons grandi. Forcément on se replonge dans nos souvenirs d’Agadir, de l’école, de nos familles. Nous commençons notre promenade le long du Harbour depuis lequel nous apercevons le Sydney Harbour Bridge et l’incontournable Sydney Opera House. Ça me fait drôle de voir ce bâtiment en vrai, ça me ramène à mes cours d’architecture...Dommage que le soleil ne soit pas au rendez-vous.

Nous continuons notre balade par le quartier The Rocks où nous mangeons un bout tous les quatre. Nous longeons ensuite le Darling Harbour. Nous y retrouvons Elodie, Sven et Mila, nos amis belges rencontrés au Laos quelques mois plus tôt, venus eux aussi passer les fêtes en Australie. Nous partageons nos récits des derniers mois de voyage.

• • •

Balade de Bondy à Coogee


Nous profitons d’une belle journée ensoleillée pour aller faire la balade de Bondy Beach. Au départ de la plage de Bondy (à prononcer Bondaï), une promenade longe la côte en allant vers le sud sur plusieurs kilomètres. Sur la plage il y a déjà beaucoup de monde, pareil sur le sentier. On aperçoit quelques surfeurs dans l’eau claire.

Nous allons ainsi de plage en plage, toutes aussi jolies les unes que les autres. À un moment la promenade traverse un cimetière, étrange association d’ambiances. Surtout quand les gens font la balade en bikini...Nous arrivons au bout de la promenade sur la plage de Coogee (à prononcer Coudji) où nous faisons notre petite pause baignade. Fini les eaux chaudes et calmes de l’Océan Indien, ici les vagues du Pacifique sont bien fraîches, on n’avait plus l’habitude!

• • •

Balade vers Manly Beach


De nouveau sous un grand soleil, nous partons tous les trois faire la deuxième promenade littorale connue à Sydney, celle qui relie le Spit Bridge à Manly Beach. Elle n’est pas aussi touristique que celle de Bondy donc il y a beaucoup moins de monde. Nous commençons à marcher sur le sentier tranquille qui serpente au milieu de la végétation. Nous croisons beaucoup de gros lézards (Australian Water Dragons) en chemin. Je trouve cette promenade plus jolie et plus agréable, surtout parce qu’elle est plus calme et que le sentier est plus naturel.


Après plusieurs heures de marche nous arrivons du côté de Manly Beach où nous retrouvons à nouveau nos amis belges qui se sont installés dans ce quartier pour leur séjour ici. Nous improvisons un petit pique-nique sur la plage avant de rentrer en bateau. Pendant la navigation de retour, nous avons droit à un très joli coucher de soleil derrière le pont et les grands immeubles du centre.

• • •

Visite du centre ville


Nous retournons dans le centre ville pour une visite plus approfondie. Nous commençons par les Royal Botanic Gardens depuis lequel nous avons une belle vue sur l’Opéra et les buildings du centre. Nous traversons les différentes zones du parc avec ses points d’eau et ses fontaines. Nous croisons beaucoup d’ibis à cou noir, il y en a un peu partout dans la ville d’ailleurs. En France nous avons les pigeons, ici ils ont les ibis!


Après la visite des jardins nous allons voir l’Opéra de plus près. Il y a toujours beaucoup de monde autour de ce symbole de Sydney. Cette architecture sculpturale conçue par Jørn Utzon (architecte danois) en 1973 est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2007. En s’approchant on lit les détails des matériaux, à quel point la lumière se reflète sur les tuiles en céramique blanche qui recouvrent l’enveloppe.

Nous continuons notre balade après avoir longé le Harbour, en faisant un aller-retour sur le Sydney Harbour Bridge. Ce pont en acier de 500 mètres de long a été conçu par le « Gadz’Arts » Georges Imbault en 1932. Il offre une très jolie vue sur l’Opéra et ses environs.

• • •

Nouvel an international


Pour fêter le nouvel an, nous rejoignons les français Marion et Louis qui ont leur appartement dans le quartier de Pyrmont (près du Darlington Harbour). J’ai été mise en contact avec Marion par Julie, notre amie en commun qui nous a choisi toutes les deux pour être les témoins de son mariage en août prochain. C’est donc à des milliers de kilomètres de la France que nous faisons connaissance, le jour du nouvel an, c’est amusant comme situation. Nous les retrouvons en milieu d’après midi pour faire quelques courses pour la soirée. Cette fois-ci, pas question de se faire avoir comme le soir de Noël!

Seb nous prépare un bon dîner, nous préparons aussi un apéro et un petit dessert tout en faisant connaissance. Pendant la soirée nous sommes rejoints par leurs colocataires, un couple de brésiliens, qui ont eux aussi ramené des amis. La discussion prend des accents d’un peu partout, du Brésil à l’Italie en passant par la France. L’heure du décompte approche, nous montons tous sur le toit-terrasse de l’immeuble. Grace à Marion qui nous a mis sur la liste des invités, nous pouvons tous profiter de ce point de vue privilégié sur le centre ville d’où seront tirés les feux d’artifices, car ce soir les places sont limitées. Il parait que le jour du nouvel an, les gens se ruent très tôt le matin pour avoir une place dans les parcs depuis lesquels on peut voir les feux d’artifices. Ils attendent ainsi toute la journée jusqu’à minuit! Il y a beaucoup d’espaces payants aussi dans certains parcs pour la soirée. Nous en tout cas on est bien contents car grâce à cette rencontre, nous avons un point de vue aux premières loges. Le décompte commence, 3, 2, 1 et bonne année 2018! Tout autour de nous le spectacle des feux d’artifices illumine la ville, il y en a au milieu de Darlington Harbour, depuis le pont, sur l’eau. Bref, nous profitons de ce beau spectacle pendant un bon moment.

• • •

Pour entamer 2018 nous avons prévu d’aller découvrir la côte Est en montant jusqu’à Brisbane. L’idée c’était de louer un petit van pour partir tous les trois. Seulement nous n’avions pas prévu que le début d’année en Australie correspond aux grandes vacances. C’est donc comme des fleurs que nous allons tous les trois à une agence de location, le 2 janvier, dans l’idée de récupérer un van pour 15 jours. L’employé nous explique gentiment que tout les vans sont loués depuis des mois et qu’il ne leur reste absolument rien à louer en cette période. Après avoir tenté d’autres agences nous décidons de passer au plan B. Direction l’aéroport pour louer une voiture, puis Décathlon pour acheter une tente double, des tapis de sol et un duvet pour Tati.

2

C’est donc au volant d’un Outlander flambant neuf que nous prenons la route vers le nord. Puisque nous n’avons pas pu louer un van pour tous les trois, l’idée c’est que Tati dormira dans la voiture et Seb et moi sous la tente.

• • •

De Sydney à The Entrance North


Nous faisons notre première étape sur 100 kilomètres jusqu’à The Entrance North, un petit bras de terre entre le lac Tuggerah et l’océan. Nous sommes refoulés à plusieurs campings car étant en saison haute, les places sont quasiment toutes prises. Nous finissons par trouver dans un petit camping côté lac, avec une magnifique vue sur le coucher de soleil qui donne à l’eau des reflets dorés.

• • •

Newcastle et Hawks Nest


Nous poursuivons notre route en longeant la côte jusqu’à Newcastle pour déjeuner. En chemin nous longeons de belles plages et croisons des groupes de pélicans au bord de l’eau. Sous un beau soleil, nous arrivons en ville et dégustons quelques huîtres sur le port de la ville, pas désagréable tout ça!

Nous faisons une petite balade sur la jetée avant de reprendre la voiture. Après une centaine de kilomètres nous trouvons une place libre dans un grand camping en bord de mer, à Hawks Nest.

• • •

Coffs Harbour et East Ballina


La journée suivante nous roulons presque 300 kilomètres jusqu’à Coffs Harbour pour ne pas perdre trop de temps sur l’itinéraire. On se rend compte qu’on mange un peu la même chose partout, niveau gastronomie ce n’est pas dingue...

Notre étape suivante nous amène à East Ballina à environ 160 kilomètres plus au nord. Nous décidons de passer deux nuits sur place pour profiter un peu des lieux. Nous trouvons un camping sympa en bord de mer. Le jour suivant nous louons des vélos avec lesquels nous découvrons les environs pendant plusieurs heures. Depuis une longue jetée nous apercevons quelques dauphins dans l’eau. Il parait que parfois on peut voir passer des baleines au large.


• • •

Byron Bay et Brisbane


Toujours en longeant la côte nous faisons un arrêt à la fameuse Byron Bay, une petite ville très “branchée” et réputée pour ses spots de surf. Nous avons de la chance car aujourd’hui il y a le marché régional. La ville est assez sympa, il y règne une ambiance un peu hippie.

Dans l’après midi nous arrivons enfin à Brisbane, où nous passerons deux nuits dans un hôtel du centre. Nous sommes tous les trois contents de dormir dans des vrais lits. Après nous être installés, nous sortons dîner au bord de la Brisbane River. Nous étions bien amusés de voir qu’en sortant vers 8 heures du soir, il y avait déjà plein de monde entrain de faire la queue pour entrer en boîte. Et en rentrant vers 10 heures, on aurait dit les rues de Paris vers 4 heures du matin. Décidément nous ne vivons vraiment pas sur les mêmes horaires. D’ailleurs ici les restaurants ferment assez tôt, vers 8h - 8h30 généralement.

Le lendemain nous parcourons la ville à pieds, nous découvrons les grands bâtiments modernes du centre ville avant de faire un tour aux très jolis Botanic Gardens.

Nous passons ensuite sur la rive d’en face pour aller nous baigner dans l’eau chaude de la plage artificielle Streets Beach. C’est très agréable car les bassins sont vraiment au bord de la rivière, avec en face les grands immeubles du centre. Comme il fait beau et que c’est le weekend, il y a pas mal de monde. Nous terminons notre tour en repassant sur l’autre rive par le joli Kurlipa Bridge.

• • •

Tyalgum Creek


Pour le retour vers Sydney nous décidons de passer un peu plus dans les terres histoire de changer un peu des paysages vus à l’aller. Nous roulons une centaine de kilomètres vers le sud. En chemin nous faisons une petite balade à Cedar Creek Falls dans le Tamborine National Park. Une petite marche d’une vingtaine de minutes nous mène à travers la forêt vers des jolies cascades. À leurs pieds se sont formées des “cuves” dans lesquelles les gens viennent se baigner (même si à plusieurs endroits c’est interdit). Ça donne vraiment envie de se baigner mais nous n’avons pas trop le temps de trainer, il y a encore beaucoup de route à faire.

Le long de la route il y a beaucoup de jolis panoramas sur les vallées vertes et les quelques montagnes au loin. Nous passons aussi près du lac Advancetown avec ses arbres morts qui nous rappellent les paysages du Laos dans la région de Thakhek.

Dans l’après-midi nous passons par la jolie route qui sépare le Lamington National Park et le Springbrook National Park. Nous en profitons pour faire la petite balade à pied pour voir le Natural Bridge. C’est une petite marche de quelques minutes à travers la forêt qui amène jusqu’à un pont naturel de roche. Le plus joli point de vue se trouve dans une petite grotte sous le pont, une ouverture dans la roche permet à l’eau de couler dans un rayon de lumière.

Après ce dernier arrêt nous filons jusqu’au petit camping de Tyalgum Creek. Nous déplions la tente juste à temps pour pouvoir observer le coucher de soleil et voir s’envoler les milliers de chauve-souris accrochées sur les arbres le long du camping.

• • •

Surf à Byron Bay et Mullumbimby


Le lendemain matin nous reprenons la route après une petite baignade dans les eaux pleines d’anguilles de la rivière Oxley près du camping. Nous retournons ensuite le long de la côte et faisons un arrêt à Byron Bay pour une petite session de surf improvisée. Tati et Seb tentent de dompter quelques vagues, nous profitons ainsi de la plage une bonne partie de l’après midi.

Nous conduisons jusqu’au petit coin perdu appelé Mullumbimby, un peu plus dans les terres pour passer la nuit.

• • •

Glenreagh


Le matin suivant, après quelques kilomètres nous faisons un arrêt au point de vue sur les Minyon Falls, des cascades vertigineuses devant un joli panorama. Après avoir roulé près de 200 kilomètres, nous trouvons une place dans le camping de Glenreagh, un petit coin perdu dans les terres.

• • •

Dorrigo National Park et Stuarts Point


Pour la journée suivante nous cherchons une balade à faire dans les environs. Nous optons pour le Dorrigo National Park et son sentier Wonga Walk, une boucle de quelques kilomètres en forêt. Il fait encore un temps superbe, une belle lumière filtre à travers les arbres. Pendant la marche nous découvrons de belles cascades, nous terminons par un mirador qui offre un panorama sur tout le parc.






Nous rejoignons de nouveau la côte pour camper, nous passerons la nuit à Stuarts Point.

• • •

Bandon Grove


Nous descendons 200 kilomètres vers le sud en retournant dans les terres. Les routes sont belles, entourées par les arbres. Nous trouvons un petit camping perdu à Bandon Grove où le bruit des cigales résonne si fort qu’on se demande comment on va bien pouvoir réussir à dormir.

• • •

Cattai National Park


Il nous reste un dernier jour avant de devoir rentrer à Sydney pour que Tati puisse prendre son vol de retour en France. Nous choisissons un camping dans le parc national Cattai à 70 kilomètres de Sydney. Après avoir fait la réservation obligatoire par téléphone nous entrons pour nous installer. Il parait qu’on peut y voir de nombreux kangourous se balader en fin de journée. Jusque là nous en avons aperçu un ou deux dans la foret, mais nous en avons surtout croisé écrasés sur le bord de la route...Avec un peu de chance on en verra quelques uns ce soir. Le camping se situe dans une jolie zone près de la rivière. Après avoir déplié la tente nous allons faire un tour à la recherche des fameux marsupiaux australiens. Nous en apercevons un, puis deux tout près du camping. C’est la première fois que nous les voyons d’aussi près. Ce sont vraiment des animaux étranges. Nous continuons notre petit tour, nous croisons encore d’autres kangourous. Puis en montant sur une colline on se retrouve devant un groupe d’une centaine de kangourous qui relèvent tous la tête pour nous regarder. On ne s’attendait pas à en voir autant, là pour le coup on est servis ! Nous les observons un moment, amusés par leur manière de se déplacer. Nous allons ensuite voir le joli coucher de soleil depuis le bord de la rivière, c’est vraiment un bel endroit pour terminer ce road trip.

• • •

Notre dernier jour ensemble est arrivé. Tati et Seb piquent une tête dans l’eau fraîche de la rivière avant de prendre la route de retour vers Sydney. Nous avons vraiment adoré faire ce voyage à trois, malgré la haute saison qui a rendu la recherche de campings un peu fastidieuse. Mais au final nous avons toujours trouvé des solutions, et cette dernière nuit entourés des kangourous était vraiment top. Nous accompagnons Tati à l’aéroport pour son long voyage de retour. Nous sommes tout tristes de lui dire au revoir mais en même temps tellement reconnaissants qu’elle soit venue nous rejoindre au bout du monde pour faire un petit bout de route avec nous.

3

Comme je le disais au début du carnet, nous sommes entrés en Australie avec des visas vacances-travail. L’idée c’est de rester ici quelques mois et tenter de trouver du travail dans nos domaines. Nous trouvons rapidement un logement en collocation dans le quartier de Mascot, au sud de la ville. Nous commençons à chercher du travail mais assez rapidement nous réalisons que la vie à Sydney ne nous plait pas tellement, culturellement parlant nous sommes plutôt déçus. Après mûre réflexion nous décidons donc de laisser tomber ce projet là et de poursuivre le voyage. Au final ça nous arrange aussi un peu car nous avons des impératifs en France entre le mois de mai et le mois d’août pour plusieurs mariages d’amis. L’idée c’est de voir encore quelques pays en mars et avril avant de rentrer quelques mois en France. Nous organisons donc la sortie de l’appartement pour mi-mars.

Entre temps nous visitons un peu plus la ville et nous revendons les affaires de camping du road trip et les quelques meubles achetés pour l’appartement. Nous assistons aussi à la fête nationale le 26 janvier, l’Australia Day.

La fête nationale de l’Australia Day commémore l’arrivée de la première flotte de colons britanniques à Sydney Cove, en 1788. Cette celebration est très controversée. Pour les aborigènes, ce jour (qu’ils appellent Invasion Day ou Survival Day) correspond au début de la violation de leurs terres, de la destruction de leur culture et du massacre de leur peuple. Aujourd’hui le peuple aborigène représente moins de 3% de la population australienne. Le jour de la fête nationale, de nombreuses marches de protestations ont lieu dans les villes, érigeant le drapeau aborigène.

• • •

Avant de quitter l’Australie nous tenons tout de même à visiter Melbourne, dont nous avons entendu beaucoup de bien. Il parait que culturellement, elle est bien plus intéressante que Sydney. Avant le départ nous partons en avion pour cette dernière étape en Australie.

4

Après un vol de 2 heures, nous arrivons à Melbourne et nous installons dans le quartier très agréable de Brunswick East, pas loin du centre. Nous passerons 3 nuits sur place.

• • •

Balade à vélo


Pour notre première journée de visite, nous choisissons de faire un tour de la ville à vélo. Nous trouvons un magasin de location pas loin de notre logement et partons sur le Capital City Trail, une boucle de 30 bornes autour de la ville. Nous traversons quelques parcs avant d’arriver dans le quartier des Docklands et du Victoria Harbour, entouré de grandes tours très modernes.

Nous dévions un peu du tracé du trail en traversant la rivière Yarra. Nous passons par le port et longeons les plages au sud de la ville. Nous remontons par le joli quartier résidentiel de Southbank avant de retrouver le tracé du trail qui longe la rivière. Nous terminons la boucle qui passe par plusieurs jolis parcs, toujours le long de la Yarra. Il fait très chaud mais la balade est agréable, heureusement que ça ne grimpe pas trop!

• • •

Circuit de street art


Le lendemain nous partons à pied vers le centre. Nous choisissons un circuit qui nous permet de découvrir le cœur de Melbourne tout en suivant un fil conducteur reliant de nombreuses œuvres de street art sur les murs de la ville. Nous commençons par le Queen Victoria Market où nous pouvons déjà voir plusieurs interventions d’artistes sur les murs. Nous en profitons pour manger un morceau dans le petit food court tout mignon au bout du marché.

Nous continuons notre déambulation jusqu’à la State Library Victoria (décidément ici tout s’appelle Victoria!), une belle bibliothèque au plan hexagonal. Dans la pièce centrale on peut observer les gens venus jouer aux échecs.

Il y a beaucoup de jolis bâtiments dans le centre, ça nous change du centre de Sydney que nous n’avons pas trouvé très attrayant. Ici la ville semble plus vivante, plus animée. On se rapproche de l’atmosphère des villes européennes. Nous marchons encore quelques heures dans le centre de cette jolie ville et remontons par le parc Carlton Gardens. Nous rentrons vers notre charmant petit Airbnb en profitant du coucher de soleil depuis le parc Edinburgh Gardens où les gens du quartier se donnent rendez-vous pour promener leurs chiens.



• • •

Dernier jour


Nous rendons les clés à notre hôte et repartons vers le centre ville avec nos affaires. Comme notre vol de retour n’est qu’en fin d’après midi nous avons encore largement le temps d’approfondir notre visite de la ville. Nous marchons jusqu’au Shrine Of Remembrance, un surprenant monument construit en 1937, initialement en mémoire aux hommes de l’état de Victoria ayant combattu pendant la première guerre mondiale. Aujourd’hui il rend hommage à tous les australiens qui ont servi dans les conflits impliquant leur pays. C’est là qu’est célébré le Jour du Souvenir chaque 11 novembre. C’est vraiment un monument original, on dirait un mélange entre un temple grec et un temple hindou. À ses pieds brule une flamme éternelle. Il offre un beau point de vue sur la ville. À l’intérieur on ressent réellement une atmosphère spirituelle.

Nous continuons par les Royal Botanic Gardens juste à coté. Il fait très chaud aujourd’hui encore. Les jardins sont très beaux et bien aménagés, il y a plein de jolis points de vue tout autour de l’Ornamental Lake. Nous croisons d’ailleurs deux installations de mariage dans de parc, plutôt sympa comme cadre.

Nous faisons un petit saut rapide à la National Gallery of Victoria (décidément, la reine est partout) et terminons notre tour en marchant sur les rives de la rivière Yarra.

• • •

Retour à l’aéroport après ces superbes 4 jours à Melbourne, la ville nous à vraiment plu. On commence à penser qu’on aurait mieux fait de s’installer ici, ça nous aurait peut être plus donné envie de persévérer dans notre projet de travail en Australie...

Pendant les 4 derniers jours à Sydney nous rendons l’appartement et nous retrouvons à nouveau juste avec nos sacs à dos. Ce qui ne nous déplaît pas, c’est qu’on s’y fait à la vie de nomade! Le jour du départ arrive enfin, nous sommes impatients de découvrir de nouveaux horizons, nous partons en avion vers la Nouvelle Calédonie!