Carnet de voyage

Le Népal, entre jungle et montagne

4 étapes
3 commentaires
3
Direction le Népal pour cette deuxième étape. Entre la montagne avec l'Annapurna et la jungle avec le parc de Chitwan, nous allons en prendre plein les yeux.
1 au 21 mai 2017
3 semaines
Partager ce carnet de voyage
1


Arrivée à Katmandou


Lundi 1er mai, nous atterrissons sur le tarmac de l'aéroport de Katmandou, nous avançons nos montres d'un quart d'heure par rapport à l'heure indienne, original comme décalage...Une fois le visa obtenu nous nous dirigeons en taxi vers le quartier de Thamel, au cœur de la ville, sous la pluie.


Premier changement, la température qui est bien plus agréable qu'en Inde. Deuxième différence, le calme ! On n'entend pas un seul Klaxon ça nous fait tout drôle.

Nous arrivons à notre guest house au bout de l'artère commerciale principale où nous sommes accueillis par Jack, le gardien des lieux.



Dans l'après midi nous allons découvrir un peu le quartier, ça grouille de vie dans les petites ruelles du centre , on croise beaucoup de touristes occidentaux.

Il y a beaucoup de boutiques d'artisanat qui vendent du thés, des épices, des vêtements en cachemire et en laine de yack etc. L'ambiance nous plait.


Nous en profitons pour aller goûter une spécialité népalaise : les Momos. Ce sont des petits chaussons de pâte de riz à la viande ou aux légumes, à la vapeur ou frits, un vrai régal !

• • •

Swayambhunath, the Monkey Temple


Le lendemain nous allons visiter le site bouddhiste de Swayambhunath, perché sur une colline qui surplombe la ville. On commence par l'ascension d'un bon paquet de marches et on arrive dans un ensemble de temples, de statues et de monuments sur lesquels se baladent des singes aux aguets du moindre signe de nourriture.

Swayambhunath est un Stūpa, c'est à dire un monument hémisphérique construit pour contenir des répliques corporelles du Buddha

C'est très coloré avec tout les petits drapeaux de prières, les poudres que l'on utilise pour les rituels, les statues dorées. La vue sur la ville vaut le détour, surtout avec un temps pareil.

Un peu plus loin derrière le Stūpa, il y a un parc très agréable avec beaucoup d'animation.

Les lancers de pièces dans une fontaine pour attirer la bonne fortune  

Retour dans le centre, nous faisons arrêt au Garden of Dreams, c'est un agréable moment dans ce joli jardin où l'on peut voir de nombreux écureuils se courir après au milieu des plantes.

Garden of Dreams
• • •

Retrouvailles à Patan


Mercredi matin, nous nous sommes donnés rendez vous au Durbar Square de Patan (à 5km au sud de la ville) avec Susie, une amie de longue date de la famille, qui avec son mari sont venus tout droit d'Agadir, rendre visite à leur fils, belle fille et petits enfants installés à Katmandou depuis 2 ans, après le terrible séisme de 2015.

Nous la retrouvons avec Agathe, sa belle fille, et la toute petite Pénélope. Encore une fois c'est une chouette coïncidence de pouvoir nous retrouver au bout du monde.

Le site regroupe de superbes temples, dont certains sont encore en rénovation suite au tremblement de terre. Nous visitons longuement le beau musée de Patan qui nous éclaire un peu sur les différentes divinités hindoues et bouddhistes.

Nous allons ensuite déjeuner ensemble dans la maison d'Agathe et Noll, où nous retrouvons Mimmo et la petite Aminthe pour déguster un délicieux dal bhat, le plat national composé de riz et de légumes en sauce.

C'était un agréable moment, merci encore pour votre accueil !

• • •


Nous passons le jour suivant sous la pluie. Nous en profitons pour organiser la suite du voyage qui nous emmène en direction de Pokhara et pour manger quelques Momos !

2

Vendredi matin départ à 7h pour une longue route en bus vers la ville de Pokhara, à 200km à l'ouest de Katmandou. Nous roulons le long des jolies collines du pays sur lesquelles sont implantés les rizières ou les champs de maïs. On aperçoit au loin les sommets enneigés des Annapurnas.

À 14h nous arrivons enfin à destination. Un taxi nous amène sur le lakeside, où magasins restaurants et hôtels bordent le grand lac Phewa Tal. On sent que la ville tourne exclusivement autour du tourisme mais l'ambiance n'y est pas désagréable et toutes les collines boisées qui entourent le lac forment un beau paysage.

Le lendemain nous passons la journée à organiser notre trek de 6 jours, le balcon des Annapurnas, auprès de l'agence de guides et nous achetons un peu de matériel.

• • •


Dimanche 7 mai, début du trek. À 9h une navette nous amène avec notre guide Punam à Nayapul, ville de départ à 1070 mètres d'altitude.



Nous passons par la ville de Birethani pour faire tamponner nos "TIMS Permits" qui nous autorisent à circuler dans la fameuse Annapurna Area. Nous entamons le trek le long des champs et des rizières, la vue est agréable tout au long de nos 5h d'étape, et nous découvrons le goût sucré des surprenantes golden raspberries.

Nous arrivons à Hille (1460 m), sur les coups de 16h et profitons pleinement de la vue depuis notre "Tea House" où nous passons la nuit.

• • •


Jour 2, nous entamons notre marche à 7h avec au programme l'ascension de 3500 marches et 1400 m de dénivelé. Deux heures plus tard nous changeons de paysage pour traverser les forêts de Rhododendrons qui, dans la brume, nous plongent dans un univers assez mystique.

Vers 15h nous arrivons dans le village de Ghorepani (2860 m).

• • •


Le lendemain le réveil sonne à 4h, rendez-vous fixé à 4h30 avec la guide pour aller voir le lever du soleil sur les montages depuis la colline de Poon Hill (3210 m). Après une heure de marche nous arrivons au point de vue en hauteur mais manque de chance ce matin c'est grand brouillard à l'horizon, nous rentrons bredouilles prendre notre petit déjeuner avant de poursuivre l'étape.

Heureusement en chemin, nous avons tout de même droit à une superbe vue depuis le haut d'une colline où nous nous retrouvons au dessus des nuages. Nous y restons un moment pour admirer les sommets des Annapurnas qui se révèlent au loin.

Nous arrivons après 5h de marche à Tadapani (2630 m).

• • •


Le quatrième jour nous faisons une courte marche de 3h pour arriver au village suivant, Ghandruk (1940 m). C'est un petit village pittoresques avec ses maisons traditionnelles en pierre.

Nous profitons du reste de la journée pour visiter le village en passant par son temple et son petit musée.

• • •


Le jeudi matin nous assistons à un superbe lever de soleil sur les sommets des Annapurnas, sympa comme vue au petit déjeuner !

Nous marchons ensuite pendant 4h pour rejoindre Jhinudanda (1789 m), et nous installer dans une jolie petite tea house.

Après avoir déjeuné nous nous rendons aux bains de sources chaudes à une heure de marche, nous y passons un long moment, ça fait du bien aux courbatures.

• • •


Pour le dernier jour, direction Nayapul, la ville de départ. Après 6h de marche et quelques coups de soleil, la pluie du matin ayant laissée place à un beau ciel bleu sur le reste de l'étape, nous bouclons notre trek.

À nouveau nous faisons contrôler nos TIMS permits à Birethani, avant de prendre la navette qui nous ramène à Pohkara.

Ce petit trek nous a plongé dans beaucoup d'ambiances différentes et nous a amené à contempler des paysages montagneux puissants et magnifiques.

3

Après une journée de repos nous allons visiter la World Peace Pagoda, monument incontournable de Pokhara, perché en haut d'une colline.

Nous commençons à 10h par une traversée du lac puis entamons notre ascension sous un soleil puissant.

Une heure plus tard nous arrivons devant le superbe Stupa blanc bien mis en valeur avec ce beau ciel bleu. Le site offre une belle vue sur la ville, le lac et les colines environnantes.

Après en avoir fait le tour, dans le sens des aiguilles d'une montre pour respecter le rituel, nous redescendons par un chemin plus long, qui sillonne la forêt pour rejoindre la ville en contournant le lac.

Au bout de 3h nous arrivons enfin sur le Lakeside en traversant un pont au dessus d'un petit bout de rivière où les gens se baignent, d'autres se lavent, d'autres font la lessive. C'est très animé car aujourd'hui est un jour férié !

Cette belle ballade clôture en beauté notre séjour à Pokhara. Demain matin nous quittons les paysages montagneux pour la réserve nationale de Chitwan.

4

Le lendemain matin nous attrapons le bus de 7h qui nous emmène dans la réserve naturelle de Chitwan au Sud du pays, à la frontière avec l'Inde. Après 6h de trajet sur une route chaotique et poussiéreuse nous arrivons enfin dans la ville de Sauraha.

Nous déposons nos affaires à l'hôtel et allons organiser nos deux jours sur place avec une agence de guides locaux.

• • •


Le lendemain nous entamons la journée en louant des vélos (assez rustiques) pour aller visiter le "Breeding Centre", centre de reproduction et de protection d'éléphants où nous pouvons voir plusieurs mères avec leurs petits qui viennent nous saluer avec leurs petites trompes.

Ensuite retour à la ville au bord de la rivière pour assister au bain des éléphants. Certains touristes paient pour pouvoir leur monter dessus et se faire asperger mais nous préférons y assister depuis la rive car pour nous les éléphants ne sont pas des attractions, d'autant que le bain est censé être leur moment de repos...

Après déjeuner nous traversons la rivière pour notre activité de l'après-midi, un jeep safari. Il y a aussi la possibilité de faire des safaris à dos d'éléphants mais quand on sait que ces éléphants sont capturés en Inde pour se retrouver ici à balader les touristes à coups de crochets en métal, l'idée ne nous enchante pas trop. Nous préférons la Jeep! Nous partons donc avec un conducteur, un guide et 7 autres personnes pour 4 heures à sillonner la jungle sous un grand soleil.

Nous pensions que le fait d'être en voiture ne nous permettrai pas de voir beaucoup d'animaux à cause du bruit mais il s'est avéré que nous en avons vu plein. La chance était avec nous car nous avons pu voir plusieurs biches, un cochon sauvage traversant la piste avec ses trois petits, un buffle, un crocodile, des singes, des rhinocéros et plusieurs oiseaux.

Nous avons également fait un arrêt au breeding centre des crocodiles au milieu de la jungle où il y en avait de toutes les tailles.

• • •


Le mercredi matin nous partons à 7h pour une heure de canoë avant de commencer notre excursion avec nos deux guides, Jitchu et Raj.

C'est parti pour 9h dans la jungle. Nous traversons les herbes hautes et les zones boisées, apercevons quelques singes. Après quelques heures de marche à pas feutrés, nous nous retrouvons tout près (peut être même un peu trop) d'un rhinocéros entrain de se rafraîchir dans l'eau. Sans un bruit nous restons là une bonne demi-heure à l'observer à quelques mètres, impressionnantes ces créatures.

Nous poursuivons notre marche jusqu'à un endroit pour déjeuner et de où on peut apparement apercevoir les tigres venir boire l'eau de la rivière aux heures les plus chaudes de la journée. Comme la pluie arrive nos chances d'en apercevoir un diminuent, nous repérons quand même quelques biches qui viennent profiter de la fraîcheur de l'air, tout comme un deuxième rhinocéros.

Reprise de la marche pendant plusieurs heures, de nouveau nous croisons quelques biches et un cochon sauvage en pleine course. On entend les cris des cerfs et des paons. À 17h retour de l'autre coté de la rivière.

• • •


Le jour suivant nous prenons le bus de 7h30 pour retourner à Katmandou. Le trajet devait initialement durer 7h mais comme c'est la journée des résultats des élections régionales le trafic est fortement perturbé à cause des gens qui célèbrent la victoire de leurs candidats sur leurs camions, recouverts de poudre rouge.

Résultat le trajet aura été plus long que prévu, 11h à avancer derrières les autres bus et camions à la manière de chenilles processionnaires et à se faire de nouveau secouer comme des salades.

• • •


Samedi 20, fin du chapitre népalais après avoir passé le vendredi à nous reposer et manger encore quelques momos.

Nous nous rendons à l'aéroport en milieu de journée pour attraper notre vol en direction de Kuala Lumpur.